Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 17:35

 

 

   Vous êtes peut-être passé un soir de décembre sur la route venant de Châteaudun et vous avez vu furtivement sur une rue à gauche des petites lumières. Peut-être avez-vous cru à des lucioles ou à une étoile filante ? Si vous avez fait demi-tour et suivi la voie lumineuse, vous êtes tombé comme moi sous le charme d’un jardin extraordinaire qui plaît autant aux petits qu'aux grands au moment de Noël.

   Un très grand ours blanc vous accueille adossé à un immense sapin sur lequel, le temps d’une visite, une montgolfière a atterri sous l’étoile du berger ! Une crèche illuminée, un vélo « enfin » éclairé, une roue de fontaine ancienne toute clinquante dans la nuit étoilée, un bonhomme de neige aux habits lumineux, des cerfs majestueux, une gare avec son train prêt à vous emporter faire le tour des guirlandes scintillantes qui clôturent la cour et à vous faire découvrir la caverne abritant l'oursonne et ses petits. Des rampes pleurent des lumières blanches et bleues, une statue en robe du soir s’émerveille devant le Père Noël et son traineau qui clignotent dans la nuit, un lampadaire emmitouflé surveille une balançoire et ses nains multicolores, tous plus brillants, plus merveilleux les uns que les autres……

   Un Père Noël très accueillant nous attend à la porte, il s’appelle Dédé ! Le voilà qui nous raconte son plaisir à réaliser chaque année ce tour de magie d’émouvoir les passants en leur présentant son rêve d’enfant. Il vous explique qu'il a besoin d’un mois pour installer son décor et d’un autre pour le remiser. Chaque année, il met, tel un peintre, une nouvelle touche à ses tableaux, il rajoute des lutins à droite, il fabrique de faux sapins illuminés plus loin… On en a plein les yeux, on retrouve son âme d’enfant avec « des Ah, des Oh » et la rue ne désemplit pas… Que de paires d’yeux écarquillés, que de questions posées, il faut poursuivre son chemin en passant de la lumière au noir, du rêve à la réalité. Le moment féérique est passé……

   A nous généalogistes, Dédé a ouvert sa porte et devant la cheminée, il nous a offert un bon vin chaud parfumé de cannelle et accompagné d’une petite douceur de la Mère Ginette. On lui a demandé quels étaient les ancêtres du Père Noël, s’ils exerçaient le même métier que lui, comment c’était autrefois quand la fée électricité n’était pas née…… Il a souri l’air malicieux, a regardé la flamme des bûches qui se consumaient et une bougie à la main, il nous a raccompagnés…

 

d'Anyk TESSIER - CHASSINE, extrait de la Gazette n° 12.

Le Père Noël habite Cloyes

Photo d'Etiennette MARTIN

Partager cet article

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article

commentaires

Accueil

  • : Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • : Bonjour à vous tous ! Vous êtes sur notre site de généalogie de Cloyes.Nous vous souhaitons une bonne visite et à très vite pour d'autres nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens