Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 18:15
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne

      La Chanson de Craonne (du nom du village de Craonne) est une chanson contestataire, chantée par des soldats français durant la Première Guerre mondiale, entre 1915 et 1917. Elle est connue pour avoir été entonnée par les soldats qui se sont mutinés dans une cinquantaine de régiments de l'armée française après l'offensive très meurtrière et militairement désastreuse du général NIVELLE au Chemin des Dames.

            Elle est interdite par le commandement militaire qui la censure en raison de ses paroles antimilitaristeson s'en va là-bas en baissant la tête », « nos pauvr' remplaçants vont chercher leurs tombes ») défaitistesc'est bien fini, on en a assez, personne ne veut plus marcher ») et subversives incitant à la mutineriec'est fini, nous, les troufions, on va se mettre en grève ») alors qu'une guerre est en train de se livrer sur le territoire national.

            Qu'auriez-vous fait vous qui me lisez?  On peut être un bon patriote en évitant de se faire tuer inutilement......

            Une pensée très émue à tous ces Poilus qui sont restés là-bas en obéissant à la folie de gradés non exposés!

 

Le refrain de la chanson de Craonne

 

Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous des condamnés
C'est nous les sacrifiés

 

                                                                            Anyk

Partager cet article

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article

commentaires

Accueil

  • : Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • : Bonjour à vous tous ! Vous êtes sur notre site de généalogie de Cloyes.Nous vous souhaitons une bonne visite et à très vite pour d'autres nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens