Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 17:26
La disparition  de Simone WEIL
La disparition  de Simone WEIL
La disparition  de Simone WEIL
La disparition  de Simone WEIL
La disparition  de Simone WEIL
La disparition  de Simone WEIL

      Femme politique,  elle est décédée le 30 juin 2017 à l'âge de 89 ans.

     Sous l’occupation elle fait transformer son nom d’origine JACOB, grâce à de faux papiers, mais se fait malgré tout arrêtée avec sa famille par la Gestapo en 1944. Déportée à Drancy, puis à Auschwitz en 1944 en compagnie de sa mère et de sa soeur Madeleine, tandis que son père et son frère Jean sont déportés en Lituanie par les nazis. Jeunes et robustes, Simone VEIL et sa sœur ne devront leur survie qu'au fait d'avoir été employées pour les usines Siemens à Bobrek. Leur mère, atteinte du typhus, décédera le 15 mars à Bergen-Belsen où elles furent transférées devant l'avancée soviétique. Son autre sœur, Denise, a elle-même été déportée en tant que résistante à Ravensbrück.

    On lui doit la loi sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG)  dépénalisant l’avortement. Votée en 1974, cette loi entrera en vigueur en 1975. Simone VEIL a fait face alors à de nombreuses menaces et intimidations mais ce combat lui a apporté une grande popularité.

     Son parcours politique se poursuit au Parlement Européen dont elle occupe le poste de Présidente de 1979 à 1982.

     Avec le féminisme, l'Europe, et plus généralement la paix, aura été la grande cause de la vie de Simone VEIL, elle, la jeune déportée devenue la première présidente du nouveau Parlement européen en 1979. «Si je m'engage aussi pleinement sur la question de l'Europe, c'est pour tirer la leçon de mon passé et en pensant à l'avenir de la France», Au sortir de la guerre, elle avait la conviction qu'il fallait se réconcilier absolument avec les Allemands pour éviter une troisième guerre mondiale.

    "Comme tous mes camarades, je considère comme un devoir d'expliquer inlassablement aux jeunes générations, aux opinions publiques et aux responsables politiques comment sont morts six millions de femmes et d'hommes dont un million et demi d'enfants, simplement parce qu'ils étaient nés juifs», expliquait-elle devant l'Assemblée générale de l'ONU en 2007. «Pour les anciens déportés que nous sommes, il n'y a pas de jours où nous ne pensions à la Shoah», rappelait Simone VEIL.

      Le 18 mars 2010, elle avait fait son entrée à l'Académie française digne et souriante .

Partager cet article

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article

commentaires

Accueil

  • : Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • : Bonjour à vous tous ! Vous êtes sur notre site de généalogie de Cloyes.Nous vous souhaitons une bonne visite et à très vite pour d'autres nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens