Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 11:08

.

 

Les festivités officielles de Jeanne D'arc à Orléans n'ont pas lieu en ce 8 mai. 

Elles sont reportées au dimanche 14 mai.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 09:04
Le 8 mai 1945
Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 08:11

 

Servez- vous, la Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du pays Dunois est heureuse de vous offrir un brin de muguet.

D'après le langage des fleurs, le muguet est un porte-bonheur qui symbolise la renaissance du printemps et de la vie. Le muguet est plus que jamais la fleur du 1er mai. Offrir du muguet à quelqu'un ce jour-là, c'est lui souhaiter beaucoup de bonheur. Encore mieux, si vous offrez un brin comportant 13 clochettes, vous adressez au destinataire de vœux de félicité éternelle...

 

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 07:31

.

 

 

       Devoir de mémoire, en ce dimanche 30 avril 2017 à Voves en Eure-et-Loir avec la Journée de la Déportation.

       Le camp de Voves ouvre ses portes pour ne pas oublier l'histoire de ce lieu qui a interné de nombreux résistants et prisonniers politiques en attente de leur déportation, lors de la Seconde Guerre Mondiale. 

       Le camp de Voves et le wagon musée sont ouverts de 14h00 à 18h30.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 07:25

.

 

   La Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du Pays Dunois sera heureuse de vous accueillir à la première permanence de ce mois :

 Le mardi 2 mai 2017  

de 13h30 à 18h00 

à son local au 27bis rue Jean Chauveau

à Cloyes-sur-le-Loir

 

   L'équipe du bureau sera à votre disposition pour vous aider dans vos recherches, répondre à vos questions et partager un moment riche en convivialité.

 

   Nous serons joignables éventuellement au :

02 37 47 99 63,  en cas de besoin

sur geneacloy@orange.fr.

 

   A bientôt.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 20:02

        En France, si le 1er mai est un jour chômé et payé depuis 1947, la Fête du travail est née dans le pays de la libre entreprise... les Etats-Unis.  Les patrons s’opposant à la journée travaillée de 8 heures, une grève généralisée suivie par quelques 400 000 salariés, paralyse un nombre important d’usines le 1er mai 1886 à Chicago. Le bilan sera lourd avec plus de 10 morts au cours des émeutes.

    En juillet 1889, l'International socialiste se réunit dans la capitale française et adopte le 1er mai comme la « journée internationale des travailleurs ». Pour la petite histoire, en 1890, les manifestants arborent un triangle rouge qui symbolise leur triple revendication : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. Mais l'insigne sera vite remplacé par une fleur d'églantine... avant que le muguet ne la remplace plus tard.

         Le 23 avril 1919, le Sénat ratifie la journée de 8 heures et fait du 1er mai de l'année suivante, à titre exceptionnel, une journée chômée. Depuis, le premier jour du mois de mai est resté la journée internationale des revendications salariales et des défilés des travailleurs. Mais c'est en 1936 que les manifestations vont marquer durablement la France. Ces dernières qui ont contribué à l'élection du Front Populaire au pouvoir, obtiennent des mesures en faveur des travailleurs : la semaine de 40 heures et les deux premières semaines de congés payés. En 1941 sous l'occupation nazie, le maréchal PETAIN décrète le 1er mai comme « Fête du Travail et de la Concorde sociale ». À partir de cette année-là, l'expression « Fête du travail » remplace celle de « Fête des travailleurs ».

       Le 30 avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération. Le 1er mai devient alors chômé et payé... et se caractérise par une interdiction légale de travail sans réduction de salaire. Toutefois l'appellation « Fête du travail » reste une coutume et non une appellation officielle.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 19:52
Connaissez-vous Marie HAREL

       L'histoire du Camembert commence en Normandie au 18ème siècle avec Marie HAREL née à Crouttes en 1761 qui fabrique des fromages selon un savoir-faire local. Elle les perfectionne grâce au conseil d'un prêtre réfractaire Charles Jean BONVOUST originaire de la Brie. Un certain monsieur GAVIN affirme que ce religieux aurait donné à Marie HAREL une recette de fromage permettant la formation d’une croûte, le camembert étant auparavant un fromage « blanc ». Elle peut ainsi commercialiser ses fromages et vend son Camembert sur les marchés de Vimoutiers et d'Argentan. Elle reçoit de très nombreuses récompenses pour la qualité de ses fromages.

       L'essor de la production de camembert dans la première moitié du XIXe siècle est l'œuvre collective des descendants de Marie HAREL en la personne de son petit-fils Cyrille PAYNEL, né en 1817, qui crée une fromagerie sur la commune du Mesnil-Mauger. La famille se considère comme la seule détentrice légitime de l'appellation camembert, mais est contestée par d’autres fabricants normands en 1870.

Deux innovations permettent l’essor de ce fromage dans l'histoire moderne du Camembert :

  • la ligne de train Paris-Lisieux-Caen en 1850, qui met la Normandie à six heures de Paris ;
  • la boîte en bois, inventée par l’ingénieur RIDEL dès 1890, assure une meilleure conservation et un meilleur transport que le simple lit de paille précédent.

       À partir de 1916, le camembert fait partie de la ration des poilus, soldats français de la Première Guerre mondiale. Ceci contribue à le faire connaître dans toute la France et marque son histoire. Mais, en l'absence de protection particulière, sa fabrication échappe à la Normandie et il est imité en France et hors de nos frontières. La Cour d'Appel d'Orléans confirme en 1926 que la dénomination " Camembert " est un terme générique tombé dans le domaine public. L'histoire du Camembert de Normandie passera en 1968 par un "Label rouge".

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 09:13

.

 

     La Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du Pays Dunois sera heureuse de vous accueillir à sa deuxième permanence de ce mois :

 Le mercredi 19 avril 2017  

de 13h30 à 18h00 

à son local au 27bis rue Jean Chauveau

à Cloyes-sur-le-Loir

 

      L'équipe du bureau sera à votre disposition pour vous aider dans vos recherches, répondre à vos questions et partager un moment riche en convivialité.

 

   Nous serons joignables éventuellement au :

02 37 47 99 63,  en cas de besoin

sur geneacloy@orange.fr.

 

   A bientôt.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 18:15
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne
La chanson de Craonne

      La Chanson de Craonne (du nom du village de Craonne) est une chanson contestataire, chantée par des soldats français durant la Première Guerre mondiale, entre 1915 et 1917. Elle est connue pour avoir été entonnée par les soldats qui se sont mutinés dans une cinquantaine de régiments de l'armée française après l'offensive très meurtrière et militairement désastreuse du général NIVELLE au Chemin des Dames.

            Elle est interdite par le commandement militaire qui la censure en raison de ses paroles antimilitaristeson s'en va là-bas en baissant la tête », « nos pauvr' remplaçants vont chercher leurs tombes ») défaitistesc'est bien fini, on en a assez, personne ne veut plus marcher ») et subversives incitant à la mutineriec'est fini, nous, les troufions, on va se mettre en grève ») alors qu'une guerre est en train de se livrer sur le territoire national.

            Qu'auriez-vous fait vous qui me lisez?  On peut être un bon patriote en évitant de se faire tuer inutilement......

            Une pensée très émue à tous ces Poilus qui sont restés là-bas en obéissant à la folie de gradés non exposés!

 

Le refrain de la chanson de Craonne

 

Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes
C'est bien fini, c'est pour toujours
De cette guerre infâme
C'est à Craonne sur le plateau
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous des condamnés
C'est nous les sacrifiés

 

                                                                            Anyk

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 17:07

      La plupart des gens se mariaient en juin, parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai, et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur raisonnable en juin. Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement, et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu son odeur corporelle en portant un bouquet. C'est à cette époque qu'est née la coutume du bouquet de la mariée!

     Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d'eau très chaude. Le Maître de maison jouissait du privilège d'étrenner l'eau propre ; suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité, puis les femmes, et enfin les enfants. Les bébés fermaient la marche. À ce stade, l'eau était devenue si sale qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un. D'où l'expression «Jeter le bébé avec l'eau du bain » !

      En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille, sans charpente de bois. C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud. C'est donc dans le toit que vivaient les chats et les petits animaux (souris et autres bestioles nuisibles). Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant, et il arrivait que les animaux glissent hors de la paille et tombent du toit. D'où l'expression anglaise « Il pleut des chats et des chiens ». Pour la même raison, aucun obstacle n'empêchait les objets ou les bestioles de tomber dans la maison. C'était un vrai problème dans les chambres à coucher, où les bestioles et déjections de toutes sortes s'entendaient à gâter la literie. C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers afin de tendre par-dessus une toile qui offrait un semblant de protection. Ainsi est né l'usage du ciel de lit.

extrait de La Gazette des Amis de Cloyes n°15         Anyk

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article

Accueil

  • : Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • : Bonjour à vous tous ! Vous êtes sur notre site de généalogie de Cloyes.Nous vous souhaitons une bonne visite et à très vite pour d'autres nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens