Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 21:20

.

 

La Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du Pays Dunois sera heureuse de vous accueillir à sa dernière permanence de ce mois  :

 Le lundi 29 mai 2017  

de 13h30 à 18h00 

à son local au 27bis rue Jean Chauveau

à Cloyes-sur-le-Loir

 

   L'équipe du bureau sera à votre disposition pour vous aider dans vos recherches, répondre à vos questions et partager un moment riche en convivialité.

 

   Nous serons joignables éventuellement au :

02 37 47 99 63,  en cas de besoin

sur geneacloy@orange.fr.

 

   A lundi.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 21:32

.

 

La Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du Pays Dunois sera heureuse de vous accueillir à sa permanence  :

 Le samedi 20 mai 2017  

de 13h30 à 18h00 

à son local au 27bis rue Jean Chauveau

à Cloyes-sur-le-Loir

 

   L'équipe du bureau sera à votre disposition pour vous aider dans vos recherches, répondre à vos questions et partager un moment riche en convivialité.

 

   Nous serons joignables éventuellement au :

02 37 47 99 63,  en cas de besoin

sur geneacloy@orange.fr.

 

   A bientôt.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 17:08
La renaissance des jardins du château de Chambord
La renaissance des jardins du château de Chambord
La renaissance des jardins du château de Chambord
La renaissance des jardins du château de Chambord

      Imaginés sous Louis XIV, sur un dessin réalisé en 1734, les jardins à la française du château de Chambord ont existé pendant plus de deux siècles avant de disparaître pendant l’entre-deux-guerres. Dès 1692 existait, à cet endroit, le parterre nord du château. Recréés à l’identique ces nouveaux parterres ont demandé sept mois de travaux. Seize années de recherches et de fouilles archéologiques ont permis de retrouver l’implantation originale du parterre.

    C’est un don de 3,5 millions d’euros, remis par un mécène américain Stephen SCHWARZAM, qui a financé les travaux. La superficie de 6,5 hectares équivalant à 9 terrains de football s’offre au regard des visiteurs dont une superficie de 18 874 m2 de gazon.

On y compte

  • 618 arbres : tilleuls des bois et merisiers, ces derniers remplacent les marronniers d’Inde actuellement malades.
  • 840 arbustes avec des ifs taillés en cône comme à l’époque, 6 000 plants de fusains nains du Japon et 8 800 plants de thym.
  • 10 928 plantes vivaces fleuries se substituent aux plantes annuelles car elles nécessitent moins d’entretien et de pesticides.
  • 176 rosiers dont la rose Catherine DENEUVE choisie en hommage à l’actrice qui joua Peau d’âne film de Jacques DEMY tourné en partie à Chambord.
  • 15 640 plantes ont permis de réaliser les bordures.
  • 18 citronniers en pot disposés le long des allées ont remplacé 250 pieds d’ananas, 121 orangers, 1 citronnier et un limonier de l’époque

    On espère la venue de nombreux amoureux de cet emblème du Val de Loire, des étrangers de toute la planète pour admirer le travail de tous ceux qui ont œuvré, Petit et Grand, à la réalisation de cette renaissance.

 

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 17:11
Les Saints de glace

Qui sont les Saints de glace ?

    Les Saints de glace sont au nombre de trois : Saint Mamert (11 mai), Saint Pancrace (12 mai) et Saint Servais (13 mai). Selon la tradition populaire, ils ont la réputation d'apporter le froid et la gelée, signature d'un ultime sursaut de l'hiver : « Les Saints Servais, Pancrace et Mamert : à eux trois, un petit hiver ».

   Les agriculteurs invoquent la baisse de la température sur les cultures qui peut être observée au mois de mai et amener du gel (phénomène de la lune rousse). Selon les croyances populaires, une fois cette période passée, les gelées tardives ne seraient plus à craindre.


    La plupart des calendriers mentionnent actuellement d'autres saints à souhaiter ces jours-là : Estelle, Achille et Rolande. Le changement date de 1960, l'Église catholique romaine ayant décidé de « remplacer » ces fameux trois saints associés aux inquiétudes des jardiniers.

Le 11 mai : "Attention, le premier saint de glace, souvent tu en gardes la trace",

Le 12 mai : "Saint Pancrace souvent apporte la glace",

Le 13 mai : "Avant saint Servais point d'été, après saint Servais plus de gelée".

Le 25 mai, qui n'est pas un Saint de glace mais qui y est rattaché, indique :

 

Mamert, Pancrace et Servais sont des Saints de glace,

mais Saint Urbain les tient tous les trois dans sa main.

 

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 11:08

.

 

Les festivités officielles de Jeanne D'arc à Orléans n'ont pas lieu en ce 8 mai. 

Elles sont reportées au dimanche 14 mai.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 09:04
Le 8 mai 1945
Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 08:11

 

Servez- vous, la Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du pays Dunois est heureuse de vous offrir un brin de muguet.

D'après le langage des fleurs, le muguet est un porte-bonheur qui symbolise la renaissance du printemps et de la vie. Le muguet est plus que jamais la fleur du 1er mai. Offrir du muguet à quelqu'un ce jour-là, c'est lui souhaiter beaucoup de bonheur. Encore mieux, si vous offrez un brin comportant 13 clochettes, vous adressez au destinataire de vœux de félicité éternelle...

 

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 07:31

.

 

 

       Devoir de mémoire, en ce dimanche 30 avril 2017 à Voves en Eure-et-Loir avec la Journée de la Déportation.

       Le camp de Voves ouvre ses portes pour ne pas oublier l'histoire de ce lieu qui a interné de nombreux résistants et prisonniers politiques en attente de leur déportation, lors de la Seconde Guerre Mondiale. 

       Le camp de Voves et le wagon musée sont ouverts de 14h00 à 18h30.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 07:25

.

 

   La Société d'Histoire et de Généalogie de Cloyes et du Pays Dunois sera heureuse de vous accueillir à la première permanence de ce mois :

 Le mardi 2 mai 2017  

de 13h30 à 18h00 

à son local au 27bis rue Jean Chauveau

à Cloyes-sur-le-Loir

 

   L'équipe du bureau sera à votre disposition pour vous aider dans vos recherches, répondre à vos questions et partager un moment riche en convivialité.

 

   Nous serons joignables éventuellement au :

02 37 47 99 63,  en cas de besoin

sur geneacloy@orange.fr.

 

   A bientôt.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 20:02

        En France, si le 1er mai est un jour chômé et payé depuis 1947, la Fête du travail est née dans le pays de la libre entreprise... les Etats-Unis.  Les patrons s’opposant à la journée travaillée de 8 heures, une grève généralisée suivie par quelques 400 000 salariés, paralyse un nombre important d’usines le 1er mai 1886 à Chicago. Le bilan sera lourd avec plus de 10 morts au cours des émeutes.

    En juillet 1889, l'International socialiste se réunit dans la capitale française et adopte le 1er mai comme la « journée internationale des travailleurs ». Pour la petite histoire, en 1890, les manifestants arborent un triangle rouge qui symbolise leur triple revendication : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. Mais l'insigne sera vite remplacé par une fleur d'églantine... avant que le muguet ne la remplace plus tard.

         Le 23 avril 1919, le Sénat ratifie la journée de 8 heures et fait du 1er mai de l'année suivante, à titre exceptionnel, une journée chômée. Depuis, le premier jour du mois de mai est resté la journée internationale des revendications salariales et des défilés des travailleurs. Mais c'est en 1936 que les manifestations vont marquer durablement la France. Ces dernières qui ont contribué à l'élection du Front Populaire au pouvoir, obtiennent des mesures en faveur des travailleurs : la semaine de 40 heures et les deux premières semaines de congés payés. En 1941 sous l'occupation nazie, le maréchal PETAIN décrète le 1er mai comme « Fête du Travail et de la Concorde sociale ». À partir de cette année-là, l'expression « Fête du travail » remplace celle de « Fête des travailleurs ».

       Le 30 avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération. Le 1er mai devient alors chômé et payé... et se caractérise par une interdiction légale de travail sans réduction de salaire. Toutefois l'appellation « Fête du travail » reste une coutume et non une appellation officielle.

Repost 0
Published by Sté histoire généalogie Cloyes
commenter cet article

Accueil

  • : Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • Le blog de Sté histoire généalogie Cloyes
  • : Bonjour à vous tous ! Vous êtes sur notre site de généalogie de Cloyes.Nous vous souhaitons une bonne visite et à très vite pour d'autres nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens